Céline, Trainer en Neurofeedback dynamical® au Plessis-Trévise

19 bis avenue du Général De Gaulle, 94420 Le Plessis-Trévise
06 32 97 67 58
Du Lundi au Samedi de 9h à 20h.
Trainer en
Neurofeedback Dynamical®
au Plessis-Trévise
 

Céline, Trainer en Neurofeedback dynamical® au Plessis-Trévise

Re-confinement, le stress s'infiltre au travail

D’après une étude de l’INRS (2020a), le stress au travail représente un coût de 2 à 3 milliards d’euros par an en France, au minimum.

De 2013 à 2017, 24% des salariés français se déclaraient hyper stressés (Stimulus, 2017).

Et puis, en 2020, l’épidémie s’est répandue, et le confinement est apparu.

Les français ont découvert la distanciation sociale, l’isolement, le télétravail et le déplacement sous attestation.

 

En cette période troublante pour nous tous, autant économiquement que socialement, les incertitudes s’accumulent, les règles changent d’un jour à l’autre et le stress augmente. En effet le stress semble être devenu un réel fléau dans le monde du travail depuis le début de la pandémie, certains secteurs sont plus touchés que d’autres. 68% des élus du personnel français le considèrent aujourd’hui comme un risque élevé contre 36% avant la crise sanitaire (Domergue, 2020).

 

Le travail, source de relations interpersonnelles et de rente pour tout foyer, devient une pénitence pour ceux qui se voit continuer pendant que les autres restent chez eux (Toulgoat, 2020). Les salariés ont peur d’être contaminés ou de se faire licencier. Les entreprises elles-mêmes, particulièrement les plus petites, observent de conséquentes pertes et risquent la faillite. Certaines se voient dans l’obligation de renvoyer du personnel ou de fermer boutique. Quand les structures sont démunies et ne permettent pas l’encadrement adéquat de leur personnel (répartition des tâches, bonne dynamique de travail, précautions sanitaires), cela peut grandement impacter le moral et le travail des employés.

 

L’incertitude. Nous avons essayé de réduire ce facteur tout au long de l’évolution des sociétés humaines, afin de contrôler notre environnement (Bohler, 2020). C’est aujourd’hui un sentiment auquel nous devons de nouveau faire face après tant de décennies à s’habituer à un confort grandissant. Il nous démunit, rend chaque action plus hésitante, moins palpable ; et empêche le bon développement de tout activité ou entreprise. La crainte de l’inconnu anime le quotidien de tous les travailleurs et le stress s’infiltre, handicapant l’activité.

L’INRS (2020b) définit 3 phases dans le développement du stress chronique

  1. L’alarme : Comme les animaux, quand notre organisme détecte un potentiel danger dans une situation, il se met en mode d’hypervigilance, augmentant la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la température corporelle par la même l’irrigation de l’oxygène aux organes.
  2. La résistance : Face au danger, le corps se prépare ensuite à réagir en alimentant les muscles, le cœur et le cerveau en sucre pour y concentrer l’énergie en cas de nécessité d’action, puis s’autorégule.
  3. L’épuisement : Si la situation stressante se prolonge, l’organisme n’est plus capable de réguler cet afflux ce qui peux engendrer des problèmes de santé.

Les symptômes du stress chronique (INRSb, 2020, Walquier, 2017)

  • Symptômes affectifs
    • Irritabilité, Nervosité
    • Sensibilité accrue (ex : crises de larme)
    • Changements d’humeur (ex : excitation/tristesse)
    • Angoisse et Préoccupations constantes
    • Sentiment de malêtre
  • Symptômes cognitifs
    • Perturbations de l’attention et de la concentration induisant erreurs et oublis
    • Indécision, Difficultés dans les prises de décision, d’initiative
  • Symptômes physiques
    • Trouble des fonctions vitales (sommeil, appétit, digestion)
    • Douleurs (douleurs musculaires, articulaires, migraines, céphalées…)
    • Sueurs, vertiges, nausées, sensation d’oppression, respiration essoufflée, fatigue intense…

Le stress peut avoir des conséquences délétères sur l’humeur et la santé d’un individu mais aussi sur son travail. Il peut notamment se traduire par (Allegoet, 2020) :

  • Baisse de motivation
  • Baisse de productivité
  • Augmentation des accidents, erreurs, oublis
  • Impact négative sur l’image de l’entreprise
  • Risque de burn-out

De nombreux tests sont aujourd’hui mis à la disposition du public tels que le Stressomètre (http://www.comby.org/stress/teststfr.htm) et permette l’auto-évaluation du stress éprouvé.

Le stress au travail spécifiquement peut être également évalué virtuellement avec des outils tels que le IRIS-ST (http://www.iris-st.org/questionnaire/stress/).

Afin de remédier aux symptômes du stress, plusieurs techniques simples sont très efficaces comme :

  • Des exercices de relaxation : Ralentir sa respiration, prendre de grandes inspirations (au moins trois), faire le vide sont des réflexes à instaurer afin d’assimiler une situation stressante avec plus de sérénité.
  • Des activités méditatives, physiques ou créatives permettent également de se recentrer et de prendre de la distance avec l’inquiétude et les anxiétés sur le long terme, telles que mettre ses pensées par écrit, méditer, pratiquer un sport, un art ou activité manuelle…

Si les techniques citées ci-dessus ne sont pas suffisantes, un généraliste pourra vous aiguiller vers des professionnels pour des soins plus spécialisés :

  • Des psychologues sont à votre disposition pour des thérapies brèves ou longues, dans une optique d’introspection, recalibrage cognitif et de soutien thérapeutique dans la gestion du stress.
  • Des coachs émotionnelles fournissent également des outils concrets, structurés et motivationnels pour un accompagnement optimal dans la réduction du stress.
  • Parmi les techniques alternatives, le Neurofeedback dynamical®, s’est fait sa place dans le traitement du stress. L’efficacité de NeurOptimal® a été prouvée, entre autres, dans la réduction du stress et de l’anxiété, l’amélioration de la concentration, de l’attention et des aptitudes mémorielles, le développement de la créativité, de la conscience et du bien-être, la réinsertion sociale ainsi que l’enrichissement des relations notamment professionnelles (NeurOptimal®, 2020).

 

De plus, une étude réalisée en 2016 et 2017 sur le stress au travail et le burnout a également démontré les capacités thérapeutiques de NeurOptimal dans ce domaine spécifique.

Les participants de l’expérience en témoignent par eux même :

NeurOptimal for Stress and Burnout in the Workplace: A Double-Blind Study - Serenity Neurofeedback

Références

 

Allegoet, F. (2020). Les chiffres du stress au travail : infographies. idprevention.com. https://idprevention.com/sante-au-travail/infographie-chiffres-stress-au-travail/.

 

Brut. (2 Novembre 2020). Sebastien Bohler : 4 effets du confinement sur votre cerveau. [Vidéo]. Facebook. https://www.facebook.com/watch/?v=904769289927045.

 

Dolmergue, B. (2020). Pour 70% des élus du personnel, la charge de travail liée aux mandats a augmenté depuis la crise sanitaire. Editions Législatives. https://www.editions-legislatives.fr/actualite/pour-70-des-elus-du-personnel-la-charge-de-travail-liee-aux-mandats-a-augmente-depuis-la-crise-sanit.

 

INRS. (2020a). Stress au travail : Conséquence sur l’entreprise. INRS. http://www.inrs.fr/risques/stress/consequences-entreprise.html.

 

INRS. (2020b). Stress au travail : Effets sur la santé. INRS. http://www.inrs.fr/risques/stress/effets-sante.html.

 

NeurOptimal®. (2020). Discover NeurOptimal® : Why use NeurOptimal®?. NeurOptimal. https://neuroptimal.com/discover-neuroptimal/?fbclid=IwAR1md2YX895dqLTPTeGL2hzt7zn4Ox9GDWtFxw3tzjddQ5vcBXqci6x8Kkg#why_use_neuroptimal.

 

Stimulus. (2017). Observatoire de la santé psychologique au travail – Evaluation de stress.  Stimulus. https://www.stimulus-conseil.com/wp-content/uploads/2017/11/Observatoire-Stress-novembre-2017.pdf.

 

Toulgoat, M. (29 Septembre 2020). Covid et travail : l’anxiété s’est généralisée chez les salariés. Humanité. https://www.humanite.fr/covid-et-travail-lanxiete-sest-generalisee-chez-les-salaries-694136.

 

Walquier, D. (Avril 2017). Le stress – Causes, symptômes et conseils anti stress. Oxygem. https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=stress_pm.

 

Serenity Neurofeeback. (12 Mars 2017). NeurOptimal for Stress and Burnout in the Workplace: A Double-Blind Study – Serenity Neurofeeback. [Vidéo]. Youtube. https://www.youtube.com/watch?v=ADEtfI4xk2M&ab_channel=SerenityNeurofeedback&fbclid=IwAR16a1ZF8quJdx-3Yh6hVx08hqMGe_K_NkuuirN5DJwf0VvDP-XmjNWNUK4.


Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.